Les objectifs de l'association

Notre mission
 

L'objectif affiché de l'association est d'affirmer et de maintenir l'esprit de service public bénévole en œuvrant au bénéfice de l'environnement par la gestion de la faune sauvage et sa sauvegarde.
 
Elle le fait également par la régulation des espèces invasives et proliférantes au moyen d'engins homologués, et dans le respect absolu de la réglementation en vigueur.
 

Nos différents buts

  • Contribuer au rétablissement et au maintient des équilibres écologiques par la régulation des espèces invasives et proliférantes qui portent atteinte à l'agriculture, au gibier, aux biens des personnes, à la santé et à la sécurité publiques ou aux espèces protégées en mauvais états de conservation,prendre contact avec toute personne physique ou morale pouvant aider au but recherché, recueilli et diffuser tous les éléments d'information se rapportant à ses objectifs
  • Participer aux études menées par la fédération départementale des chasseurs ou tout autre organisme scientifique qui solliciterait son concours, pour la protection de la faune, de la flore et de l'environnement en général, plus particulièrement sur la connaissance des espèces, la réglementation du piégeage, la formation des piégeurs encourager, de conseiller, de soutenir l'activité de piégeage et de défendre ses adhérents dans le bon droit partout où cela est possible
  • Etre le trait d'union entre les piégeurs agréés et l'administration, représenter les piégeurs dans toutes les instance départementales, régionales ou nationales,représenter les piégeurs auprès des médias, et tout l'organisme dont une partie ou la totalité concerne le piégeage
  • Apporter solidairement une force de réflexion et propositions par un appui spécialisé technique aux instances officielles chargées du piégeage ou aux organismes à vocation locale ou départementale, dans le respect de l'éthique du piégeage
  • De favoriser les écharnages des techniques de piégeage
  • D'informer ses membre sur l’évolution de la législation concernant la régulation des espèces par le piégeage et d'exiger le respect total des lois, décrets et arrêtés s'y rapportant, découlant de l’arrêté ministériel du 29 janvier 2007, et des arrêtés prit par les autorités départementales
  • De proposer et de mettre en place, partout où c'est possible, une solution de remplacement à la lutte chimique pour la régulation des animaux prédateurs et déprédateurs
  • D'offrir à ses adhérents un ensemble de services dans la mesure des moyens dont elle dispose.